Fatma BENLI

Fatma BENLİ a été élue en tant que parlementaire d’Istanbul au parti au pouvoir au cours des 25ème et 26ème législatures. En tant que membre de la Grande Assemblée nationale de Turquie, elle est vice-présidente de la commission d’enquête sur les droits de l’homme. De plus, elle est vice-présidente de la Commission pour enquêter sur les abus envers les enfants. Elle est actuellement membre de l’Assemblée des parlementaires de l’OTAN.
En tant qu’avocate et médiatrice, Mme Benli est diplômée de la faculté de droit de l’Université d’Istanbul et, à la suite de l’interdiction du foulard pendant la période du 28 février en Turquie, elle pourrait éventuellement terminer sa maîtrise en 2015. Elle poursuit actuellement son doctorat en droit privé à l’Université de Marmara.
En ce qui concerne ses études précieuses de 10 ans sur les droits de l’homme, Mme Benli a été récompensée et choisie parmi les «500 musulmans les plus influents du monde» dans une publication publiée par l’Université de Georgetown.
En 2012, elle a également été nommée membre de l’Institution nationale des droits de l’homme en Turquie par le décret du Conseil des ministres.
En 2013, Mme Benli a servi en tant que secrétaire du groupe du Comité des sages de la région de la mer Noire, composé de 63 membres qui devraient améliorer le climat des relations pacifiques en Turquie.
Pendant trois mandats, elle était également représentante de l’Union internationale des juristes.
Ayant travaillé pendant plus de 15 ans dans diverses fondations axées sur les femmes, le droit et le droit international, elle a présenté un nombre incalculable de conférences sur les droits de l’homme en Turquie et à l’étranger. Elle a publié des livres et des articles sur la sphère publique, la liberté d’expression, la Cour européenne des droits de l’homme, la Convention nationale pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, la violence contre les femmes, les crimes contre les femmes.